Rechercher

Comment entretenir un caladium

Qu'est-ce qu'un caladium?


C'est un genre de plante venant des zones tropicales du Brésil. En effet j'ai voulu vous écrire un article sur cette belle plante car elle diffère de beaucoup d'Aracées (famille) de par son entretien et son cycle de vie.

C'est une plante tubéreuse avec un grand nombre de variétés qui offrent toutes un beau feuillage coloré du rose, blanc, vert etc.



Particularité de l'entretien


Pour avoir un beau caladium il faut respecter sa période d'hivernage. De la fin d'Automne

jusqu'au début du printemps (environ selon vos conditions, ensoleillement, chaleur, etc.) votre caladium devra être mis de côté pour être encore plus beau et grand l'année d'après. En effet la pratique de l'hivernage pour une plante d’intérieur provoque quelquefois l'étonnement et l’hésitation mais cela en vaut la peine non ?

Hivernage


Comme dit plus haut, la période de début d'hivernage est la fin de l'automne, mais cela dépend de quand votre caladium est sorti d'hivernation par exemple, si ce n'était qu'en juillet/Aout, il durera plus longtemps qu'un caladium qui sera sorti dès le début du printemps. Il faudra vous référer à l'état de la plante, les feuilles commenceront à s'abaisser et faner. A ce moment, commencez à espacer et diminuer les arrosages progressivement pour arriver à une motte sèche, vous pourrez ensuite couper à ras toutes les feuilles sèches restantes.

Il vous faudra alors le mettre dans un endroit sombre et frais (15/18 degrés) comme une cave par exemple.



La période printemps/été


La sortie d'hivernation

Après avoir parlé de la période la moins amusante pour les amateurs de caladium, parlons maintenant de la meilleure !

Il est temps, votre caladium est prêt à être remis en feuillaison. Si vous avez vous même fait hiverner votre caladium en pot et en terre, vous pouvez simplement reprendre les arrosages doucement et progressivement puis quand les feuilles seront sorties reprendre l'apport d'engrais ensuite (attention à ne pas mettre l'engrais directement en contact avec les feuilles, risque de brûlure).

Un endroit lumineux (sans lumière directe) et chaud sera idéal, vous pouvez aussi mettre une cloche sur votre pot pour augmenter le taux d'humidité qui favorisera fortement la reprise.


Si vous venez d'acheter un tubercule, vous pouvez le mettre dans un pot (plastique idéalement pour mieux garder l'humidité) en sphaigne ou même tourbe de coco. Il faudra choisir un pot pas trop grand ni trop étroit et planter le tubercule avec l’œil vers le haut puis une fine couche de substrat par-dessus.

Le mieux est aussi de vérifier son tubercule à son arrivée, les endroit mous devront être retirés si jamais il y en a.

Sphaigne

L'entretien durant la période de croissance

Comme son lieu de provenance l'indique, le caladium aime avoir chaud, de la lumière et aussi un fort taux d'humidité. Il faudra donc réunir ces éléments pour que votre caladium soit au top de sa forme et aussi magnifique qu'il doit l'être.

Du coup l'idéal c'est de le mettre proche d'un humidificateur (ou vaporiser en très fine particule avec de l'eau de pluie ou osmosée) en premier lieu, ou même dans une serre d'intérieur si vous en disposez. Pour le début le fameux système de la cloche bouteille est bien et peu cher même si peu esthétique.

Pour la lumière, surtout pas de lumière directe qui brûlera les délicates feuilles du caladium, mais tout de même beaucoup de lumière (pas d'inquiétudes vous trouverez de bon emplacement après un peu d'observation).

Pour finir une pièce plutôt chaude sera idéale, ou même sur un tapis chauffant (pour ceux qui ont un sol chauffant et pas d'animaux en liberté n'hésitez pas à les mettre au sol) pour un résultat vraiment optimal. Si la période est bonne la chaleur de votre pièce suffira quand même.

Ah oui et n'oubliez pas, l'humidité ambiante c'est bien mais sans arrosage c'est inutile, donc entre deux arrosages, laissez sécher votre motte juste légèrement. Le caladium est très demandeur en eau.

Petit tips : Pour l'humidité de la motte et l'humidité ambiante une fois votre plante trop grande pour être en cloche, mettez de la sphaigne ou mousse à la surface de votre pot pour garder l'humidité.

Bon, j'espère ne pas vous avoir fait peur, cela peut paraître beaucoup mais en fait c'est une plante plutôt simple quand on se renseigne un peu. Même pour les débutants c'est une plante abordable, et si vous n'y arrivez pas et qu'elle fane… Il vous restera le tubercule pour l'année prochaine !




34 vues0 commentaire